Audit-social-PME

PME : Pourquoi réaliser un audit social ?

Faire réaliser un audit social lorsqu’on est dirigeant d’une PME répond à deux enjeux.

  •  Un enjeu de performance d’abord. L’audit social vise à améliorer la gestion de ses ressources humaines, mais aussi son climat social.
  • Un enjeu de sécurisation ensuite : l’audit social vise alors à mieux se prémunir des pratiques à risque. Il permet également d’engager les mesures correctrices lorsque de telles pratiques ont été identifiées.

Ces deux enjeux sont toujours présents, même si l’un peut parfois prendre le pas sur l’autre.

L’audit social d’une PME peut intervenir :

  •  En prévention : C’est notamment le cas des démarches d’audit réguliers et des process d’amélioration continue. L’entreprise s’appuie à chaque fois sur les résultats du dernier audit ; elle évalue alors la mise en oeuvre des préconisations faites et leur efficacité.
  • En correction : Il en va ainsi lorsque le dirigeant de l’entreprise ou son équipe RH veulent sécuriser des process qu’ils savent trop flous ou mal gérés.

 

Les enjeux spécifiques d’un audit social dans une structure de taille moyenne

 

La réalisation d’un audit social est encore trop souvent réservée aux situations de cession / reprise d’une entreprise!

Les structures de toutes les tailles ont un intérêt à provoquer un audit social de leur gestion RH.

Les plus petites ou moyennes d’entres elles ont un intérêt encore plus fort. Il n’y a qu’à voir la complexité des règles à mettre en oeuvre! De plus, les plus petites PME sont en effet souvent sous-dimensionnées en gestion RH. Avec des collaborateurs ou dirigeants qui prennent en charge le volet RH, davantage par défaut que par expertise.

L’audit social leur permet par conséquent :

  • D’évaluer la conformité des pratiques RH aux règles et textes conventionnels en vigueur ;
  • D’étudier le climat social et les indicateurs sociaux :

Réalisé à intervalles réguliers, l’audit social donne de nombreux avantages au dirigeant            d’entreprise :

– D’abord, identifier plus rapidement et corriger plus efficacement d’éventuelles pratiques à risques,

– Ensuite, améliorer l’efficacité et la régularité de sa gestion RH,

– Enfin, mesurer l’évolution de son climat social.

 

Sécuriser ses décisions

Tenté de faire le point par vous-même?

Vous voulez commencer par faire le point sur votre situation ? Je vous propose de réaliser un auto-diagnostic Rh!

Réaliser un audit social pour sécuriser sa pratique RH

Les enjeux de sécurisation :

Les PME doivent se conformer à une réglementation sociale lourde, complexe et subtile. La sécurisation des prises de décisions et des actions RH passe notamment par la mise en place de procédures claires et précises. Pourtant, les entreprises de taille intermédiaires ne sont pas les mieux outillées en terme de pilotage et d’expertise RH.

Au fil des jours et de la croissance de l’entreprise, des habitudes s’installent. Des décisions sont prises sur des fondements plus ou moins solides.

Les sources d’insécurité juridiques sont en effet partout : les contrats, la rémunération, le temps de travail, la santé et la sécurité des salariés, l’évolution de carrière, le dialogue social…!

La multiplication des risques

Les risques existent dans tous les domaines de la gestion RH. Ils sont nombreux et peuvent s’avérer lourds de conséquences.

Quelques exemples parmi tant d’autres :

  • Prendre une sanction disciplinaire sans un règlement intérieur valide entraîne un risque d’annulation de la sanction et de versement de dommages et intérêt (entreprises de plus de 20 salariés) ;
  • Signer un contrat de travail aux clauses exorbitantes ou  non conforme aux textes conventionnels et réglementaires peut provoquer une requalification du CDD en CDI, du temps partiel en temps plein, une nullité des dispositions prises…
  • Mettre en place un forfait jour sans (au choix) :
    • Convention collective pour le prévoir,
    • Accord individuel du salarié concerné,
    • Mise en place d’un suivi personnalisé d’évaluation et de contrôle de la charge de travail, des temps de repos, du droit à la déconnexion,

entraîne sa nullité. Les conséquences? Un retour au calcul du temps de travail sur la base de 35h hebdomadaire. Un risque de rappel des heures supplémentaires et d’infraction au travail dissimulé…

  • Organiser des élections professionnels sans (au choix) :
    • Appeler à la négociation du protocole d’accord préélectoral l’ensemble des organisations syndicales concernées ,
    • Procéder à l’affichage de l’invitation,
    • Respecter le délai de prévenance entre l’affichage/l’invitation et la date de la négociation
    • Respecter la représentation équilibrée des hommes et des femmes sur les listes de candidats

ouvre un risque important d’annulation du processus électoral ou des élections.

Améliorer sa performanceRéaliser un audit social pour améliorer la performance de son entreprise

Évaluer la régularité des pratiques RH et questionner les process RH lors d’un audit social permet également à votre PME d’améliorer la compréhension des indicateurs sociaux : la multiplication de ruptures de périodes d’essai ou des démissions, l’augmentation de l’absentéisme, la répétition des incidents ou accidents du travail, les tensions au sein des équipes, les pratiques de managements trop diverses, les contentieux ou menaces de contentieux…

Ce sont autant d’indicateurs qui une fois analysés et traités permettront à votre entreprise d’améliorer sa performance, financière comme sociale.

En effet, ces éléments, mis bout à bout, ont un impact direct sur l’implication des salariés, leur motivation et donc leur performance individuelle et en équipe.

Enfin, d’un point de vue purement économique, sécuriser les process RH, fluidifier voire automatiser certaines procédures va permettre de rationaliser les coûts de gestion, diminuer le risque contentieux et donc le coût financier pour l’entreprise.

A retenir :

La réalisation d’un audit social a trois avantages.

Dans un premier temps, il permet d’identifier :

  • Les pratiques en vigueur dans l’entreprise, et de les évaluer ;
  • Les points positifs ;
  • Les axes d’amélioration.

C’est à ce moment là que peuvent être dégagées des préconisations pour passer du constat à l’action. En cela, l’audit social se révèle être un véritable accélérateur de performances.

Il permet également à l’équipe dirigeante d’intégrer les pratiques et politiques RH de l’entreprise dans une stratégie de croissance à long terme.

Enfin, il aide l’équipe RH à mieux gérer le capital humain de l’entreprise en améliorant le suivi individuel des collaborateurs et l’évolution de leur carrière.

Et vous? Êtes-vous concernés par un audit social?

Faire le diagnostic de votre situation. Dégager des axes de priorisation. Améliorer votre sécurité juridique et votre performance.

A lire également

Logo Illico
Témoignages

Témoignage #1 – Repreneur de PME

Mayeul Roclore - Reprise de la société Illico   Voici le tout premier témoignage de…
Carte identité de la BDES
Gestion RH

Infographie – BDES #1 La brève histoire de la BDES

BDES#1 La Brève Histoire de la BDES Savez-vous que la BDES (Base de données économiques…
Gestion RH

Infographie – Nouveauté RH 2020 #1 – Le nouveau calcul des effectifs

Nouveauté RH 2020 #1 Le nouveau calcul des effectifs En qualité de chef d'entreprise, le…

Laissez un commentaire