Logo SN Alugo

 

Stéphane BROSSARD – Reprise de la société SN Alugo

 

Voici le second témoignage de repreneur de PME pour le blog de Mentor RH!  Ce mois-ci, je laisse la parole à Stéphane BROSSARD, repreneur de la société SN Alugo à Cholet (49) depuis 2014.

En reprenant SN Alugo, Stéphane a accompli son rêve d’enfant. Dans le même temps, il vit l’aventure de sa vie, une aventure qui a demandé audace, ténacité, rigueur mais aussi une très forte empathie pour ses collaborateurs, associés, fournisseurs et clients. Stéphane a été récompensé pour cette réussite de reprise par le trophée national du CRA 2019 (Cédants et Repreneurs d’Affaires).

Logo SN Alugo

Nom de l’entreprise : SN Alugo

Localisation : Cholet (49)

Objet : Conception, fabrication et pose de menuiseries alu

Périmètre d’intervention :

  • En fourniture et Pose : Le Grand Ouest (Nantes, La Roche/Yon, Angers)
  • En Fourniture seule : Toute la France

Nombre de salariés : 24

 

Stéphane Brossard Reprise SN ALUGO

 

Bonjour Stéphane, Merci de vous être prêté au jeu de l’interview et bienvenue sur le blog de Mentor RH!  Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre parcours et sur ce qui vous a amené à vous lancer dans un projet de reprise d’une entreprise?

Je me présente : je m’appelle Stéphane Brossard et j’ai 46 ans. En Février 2014, j’ai repris la société SN ALUGO avec 19 salariés à la barre du tribunal.

Depuis mon plus jeune âge, je voulais avoir mon entreprise. Tout mon parcours scolaire (Bac E, BTS Bureau d’Etudes, Licence de Gestion) et mon parcours professionnel (ESCA) ont donc été construits pour y arriver.

Mon objectif : vivre le plus d’expériences tant humaines que techniques possibles pour me préparer au mieux à cette future reprise. J’ai testé des manière de faire, imaginé des modèles de fonctionnement… dans toutes mes expériences!

 

Comment avez-vous fait votre choix d’entreprise (localisation, secteur d’activité, taille…) ?

Mon choix s’est fait de manière très naturelle. Je cherchais une entreprise orientée dans le Bâtiment où l’on achète de la matière, puis on la transforme pour aller enfin la poser sur un chantier.

J’ai souhaité plutôt rester dans ma région d’origine car on maîtrise mieux les  différents environnements : géographiques, humain (la mentalité), les us et coutumes.

La taille de mon entreprise cible s’est par ailleurs  imposée d’elle-même en raison de mon budget modeste. Il n’était pas possible d’aller chercher des entreprises trop grandes ou  “in bonis” (c’est à dire une entreprise en bonne santé sur le plan financier). Je me suis donc penché sur la situation d’entreprises en difficulté. SN Alugo est alors devenu une évidence. La reprise s’est faite avec 19 des 27 salariés restants.

En quelques mots, présentez-nous SN Alugo, et dites-nous sur quels points forts RH vous avez pu vous appuyer ?

En reprenant SN Alugo, je pouvais m’appuyer sur une solide expérience de conduite d’entreprise, des expériences significatives tant techniques qu’humaines : conducteur de travaux chez Bouygues, responsable d’exploitation d’usine de fabrication d’armature, ma formation chez les Compagnons de Devoirs… Toutes ces expériences m’ont donné une réelle crédibilité face aux salariés repris. Or, il est important qu’ils comprennent que ce n’est pas un hasard.

Ensuite, deux anciens cadres de l’entreprise ont été intégrés dans le projet de reprise comme associés aux postes clés de l’entreprise (poste de chiffrage et poste de conduite de travaux). C’est un puissant levier de motivation. Cela donne la colonne vertébrale de l’entreprise, nous devenons crédibles vis-à-vis des partenaires bancaires, fournisseurs.

En effet, pour avoir une chance de réussir un projet de reprise, il faut d’abord une vraie cohérence homme/projet.

 

Pourriez-vous nous en dire plus sur les difficultés rencontrées et la manière dont vous les avez affrontées ?

Les difficultés ont été nombreuses et elles le sont encore aujourd’hui. Reprendre une entreprise à la barre du tribunal c’est effectivement un gros risque : pour moi, pour mes associés mais aussi pour les salariés et leurs familles.

Il faut être réactif, s’entourer de bonnes personnes afin de prendre les décisions justes.

Le plus compliqué a été de re-mobiliser les salariés, qui ont été cassés par les plans de sauvegarde et par la liquidation. Nous nous étions donnés 6 mois suite à la reprise pour montrer que le projet était viable et pérenne. Cette durée correspondent en effet à cet instinct de survie et où toutes les décisions que j’ai pu prendre, même si elles étaient difficiles comme le retour à la rigueur, l’anticipation, le nouveau management…, sont passées sans trop de heurts et de négativisme.

 

Quels sont vos enjeux RH actuels ?

Aujourd’hui, les enjeux sont d’abord de maintenir les équilibres, financiers comme humains, en donnant les moyens à chacun de s’épanouir. Pour cela, il nous faut renouveler sans cesse la feuille de route, voire parfois l’adapter en cour d’exercice.

Il faut également en permanence se mettre en phase avec ses interlocuteurs : savoir écouter, comprendre leur quotidien, leurs difficultés en n’hésitant pas à mettre la main à la pâte pour aider, trouver des solutions…

 

Quels conseils pourriez-vous donner à de futurs repreneurs de PME qui se lancent pour la première fois dans l’entrepreneuriat?

Je dirais d’abord qu’il n’y a pas de recette toute faite. Il faut ensuite savoir s’adapter en permanence à l’entreprise qu’on vient de reprendre.

Enfin, je dirais qu’un repreneur doit être attentif à :

  • Travailler dans le “bon sens” : utiliser le “bon sens paysan” ;
  • Être réaliste ;
  • Être bien entouré : à la fois professionnellement (notamment en associant des personnes clés de l’entreprise) et personnellement (être soutenu par son entourage, sa famille, car c’est une période exigeante, qui demande beaucoup d’engagements et de temps).
  • Montrer l’exemple, être exemplaire à tout instant.
  • Garder le cap que l’on s’est fixé : ayez-foi en ce que vous faîtes!

 

On peut retrouver Stéphane Brossard  via le site de la société SN Alugo (https://www.snalugo.fr/) ou sur Linkedin.

Vous pouvez aussi retrouver le témoignage de reprise #1 : Mayeul Roclore avec la société ILLICO.

 

Vous êtes ou avez été repreneur de PME?

Vous aussi, témoignez de votre expérience et des enjeux RH rencontrés!

Faites-vous connaître via le formulaire de contact, je reviendrais vers vous très vite!

Recevez les prochains témoignages de repreneurs de PME

Et pleins d’autres conseils et astuces RH dans la RH’Letter de Mentor RH

A lire également

Logo Illico
Témoignages

Témoignage #1 – Repreneur de PME

Mayeul Roclore - Reprise de la société Illico   Voici le tout premier témoignage de…
Gestion RH

Les clés d’une bonne gestion des jours fériés et des ponts

Les clés de la gestion des jours fériés et des ponts Ah... les jours fériés!…
Espace de coworking travail à distance
Gestion RH

Les caractéristiques du travail à distance : une réalité multiple

Les caractéristiques du travail à distance : une réalité multiple Le travail à distance a…

Laissez un commentaire